Quelle est la différence entre les serveurs dédiés et l'hébergement mutualisé?

Lorsque vous créez un site Web, vous devez savoir comment réagir en termes de prise de décision. En effet, après avoir choisi le nom de domaine, le CMS, le logo, la rédaction éditoriale et graphique, il faut réfléchir à la question de l'hébergement. Vous êtes sur le point de créer votre site web et vous ne savez pas quel type d'hébergement vous utilisez? On vous explique tout dans notre article.

Si vous débutez dans la création d'un site Web, vous savez que trouver un bon hébergeur Web peut être un parcours du combattant car il existe de nombreuses offres sur le marché. Pour vous aider à faire votre choix final, nous allons d'abord vous expliquer en détail ce qu'est un serveur, lister ses caractéristiques et voir ensuite qu'il en existe deux types : mutualisé et dédié.

Serveur et hébergement : à quoi ça sert?

En bref, le serveur (ou hébergement web) est une solution qui permet de stocker toutes les données de votre site web. C'est donc un élément essentiel dont on ne peut se passer. Aujourd'hui, nous verrons deux types d'hébergement : mutualisé et dédié.

Quelles sont les différences entre l'hébergement dédié et mutualisé?

Serveur dédié ou hébergement mutualisé? Découvrons en détail leurs caractéristiques, leurs avantages mais aussi leurs inconvénients.

Un serveur dédié pour un seul utilisateur

Le serveur dédié est un espace d'hébergement réservé à un seul locataire. Il s'agit donc d'un serveur physique complet. Cette solution, également appelée VPS ou Virtual Private Server pour Virtual Private Server, est généralement destinée aux applications nécessitant plus de performances et une plus grande sécurité informatique.

Avantages et inconvénients du serveur dédié

Parce qu'il n'y a qu'un seul utilisateur, ils peuvent bénéficier de toutes les ressources et d'un système de sécurité beaucoup plus efficace avec un risque très limité de failles de sécurité. Ce sont principalement les sites qui génèrent beaucoup de trafic ou qui ont un haut niveau d'autorité qui utilisent cette solution d'hébergement. Cette solution offre plus de robustesse et présente des fonctionnalités très intéressantes. L'utilisateur a accès à l'ensemble du système et obtient sa propre adresse IP. Le serveur est complètement indépendant et séparé des autres sites Web. Après tout, la maintenance et la gestion de la sécurité relèvent de la responsabilité du client, ce qui nécessite une base informatique solide. Compte tenu de la complexité du serveur, certaines entreprises préfèrent s'appuyer sur les bonnes compétences d'un informaticien ou simplement souscrire à une offre d'infogérance incluant la maintenance en cas de panne.

Hébergement mutualisé partagé par plusieurs utilisateurs

Comme son nom l'indique, le serveur mutualisé est un espace de stockage de données qui est utilisé par plusieurs personnes ou entreprises en même temps. Dans ce type de configuration, plusieurs sites résident sur un seul ordinateur physique. Il s'adresse aux sites Web à trafic et audience moyens voire faibles.

Avantages et inconvénients de l'hébergement mutualisé

L'utilisateur n'a pas à gérer en permanence son serveur car il est géré par un tiers. De ce fait, le serveur mutualisé ne nécessite aucune connaissance technique. La gestion est simplifiée et il dispose d'une interface graphique qui facilite la configuration du site. C'est un très gros avantage pour les nouveaux utilisateurs qui ne maîtrisent pas l'informatique. En cas de panne ou d'erreur, le serveur s'occupe lui-même de la maintenance, c'est ce qu'on appelle l' externalisation.

Puisque vous hébergez plusieurs sites en même temps, les ressources sont réparties sur chacun d'eux. Ceci s'applique également à la bande passante partagée entre les différents clients du serveur. Du point de vue du système de sécurité, l'hébergeur s'en charge, et malheureusement les risques de piratage sont plus élevés, vous n'avez donc aucun contrôle sur la configuration du serveur. Il est important de noter que l'hébergement partagé n'offre pas d'adresse IP personnelle car l'adresse IP identifie le serveur et non le site Web. Vous avez donc la même adresse que les utilisateurs avec qui vous avez partagé le serveur, ce qui peut poser quelques problèmes.

Prix, entretien… combien ça coûte?

En termes de coûts, le serveur dédié est nettement plus cher que le serveur mutualisé. En effet, avec l'hébergement mutualisé, le prestataire tire le meilleur parti de son offre puisqu'elle est partagée par plusieurs clients. Le prix varie entre environ 2 € et 10 € par mois, selon la gamme de produits et l'offre commercialisée. Pour le serveur dédié, le coût est beaucoup plus élevé puisqu'il s'agit d'un serveur physique complet dans ce cas particulier. Le prix est d'au moins 50 € par mois et peut fortement augmenter selon l'offre souscrite, si elle est sur-mesure, si la gestion est déléguée à des professionnels de l'informatique, etc.

Serveur dédié ou mutualisé, lequel choisir?

A travers notre article nous avons vu ce qui distingue le serveur dédié de l'hébergement mutualisé par ses caractéristiques respectives, son coût, ses avantages et ses inconvénients. Décidez maintenant quelle est la meilleure solution pour héberger votre site Web. Pour que votre choix soit objectif, il est nécessaire de prendre en compte les paramètres ci-dessus. En effet, selon le type de site internet que vous possédez, le mode d'hébergement n'est pas le même. Il est important de considérer vos besoins informatiques ainsi que les contraintes auxquelles vous serez confronté.

Recommended For You

About the Author: Roben

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *