Archétype : comprendre sa fonction et son utilité

Vous ne connaissez peut-être pas la signification de l'archétype, mais ce concept fait sûrement partie de votre vie, encore plus que vous ne le pensez.

Il exerce une influence sur vos sentiments et vos actions, bien que la plupart du temps cela se produise inconsciemment.

Si vous travaillez avec le public, il est encore plus important de savoir comment ces modèles s'appliquent. Après tout, il existe différents types d'archétypes.

étais-tu curieux?

Alors suivez-nous jusqu'à la fin de l'article et apprenez-en plus sur le sujet, des bases à ses applications pratiques.

Bonne lecture!

Qu'est-ce qu'un archétype?

L'archétype peut avoir différentes interprétations selon le domaine de connaissance dans lequel le concept est appliqué.

D'un point de vue pratique, le terme peut se résumer à un ensemble de représentations de ce qui serait le modèle idéal de quelque chose qui fait déjà partie de notre inconscient.

Suis-je encore confus? Voici quelques exemples pour vous aider à mieux comprendre.

Quelle est la première chose qui vous vient à l'esprit lorsque vous parlez de Mère Teresa de Calcutta? Si elle a bien répondu, elle est susceptible de suivre la plupart d'entre eux.

Par conséquent, nous pouvons dire qu'elle représente l'archétype de la bonté.

Autre exemple : quand on pense à la figure d'un chien, de quoi se souvient-on? Qu'il est le meilleur ami de l'homme, un animal et un compagnon fidèle.

C'est quelque chose qui vient automatiquement à l'esprit, sans qu'on puisse expliquer pourquoi.

Les archétypes comme modèle de comportement, selon Jung.

Apparemment, l'initiateur du terme "archétype" est le psychologue suisse Carl Jung.

Pour lui, les archétypes sont des images primordiales, présentes dans notre imaginaire, qui permettent d'expliquer des histoires passées, vécues par d'autres générations.

Jung utilise même les images primordiales comme synonyme d'archétype.

Selon lui, elles proviennent de la répétition d'une même expérience plusieurs fois, par des personnes différentes et à des moments différents.

dans l'inconscient collectif

Ces images primordiales font partie de l'inconscient collectif.

En d'autres termes, ils ne sont pas seulement dans votre tête, mais dans l'esprit de la grande majorité des gens.

L'image de la figure maternelle, par exemple, transmet les mêmes valeurs de refuge, d'affection et d'amour à un Brésilien et à un Japonais, malgré toutes les différences entre les deux cultures.

L'archétype comme perception de soi et de l'autre.

En plus de l'archétype comme modèle de comportement, Jung a également abordé le concept d'une deuxième manière, comme une manière de se comprendre et de comprendre les autres.

Dans cette analyse, il y a une tentative de recherche de sens dans cette forme de manifestation, jusque-là inconsciente.

En analysant l'origine de ces images primordiales, nous étudions, en quelque sorte, le comportement humain.

Après tout, lorsque nous présenterons ces archétypes au public, de nombreuses personnes s'identifieront à ces modèles et trouveront des similitudes avec elles-mêmes ou avec des personnes proches.

En d'autres termes, cette deuxième manière de considérer les archétypes n'est rien d'autre qu'une alternative consistant à tenter de rationaliser une manifestation considérée comme inconsciente.

archétype génétique.

La troisième et dernière façon dont Jung voit l'archétype est la génétique.

Selon lui, il existe une relation claire entre la psyché et le corps.

Ainsi, les structures qui façonnent nos comportements seraient transmises de génération en génération.

Chaque personne qui naît reçoit un "passé mental" de ses ancêtres. Les archétypes feraient partie de cet héritage, qui remonte à longtemps.

Une grande partie de ce que les Suisses prônaient dans le passé, sans fondement scientifique à l'époque, est aujourd'hui prouvé par les neurosciences.

Un exemple est le développement des connexions que nos neurones établissent.

Aujourd'hui, nous savons qu'une partie de ce processus est réalisée par notre code génétique, tandis que l'autre partie est due aux expériences de vie de chaque individu.

Cela rejoint la thèse de Jung selon laquelle notre organisme est directement lié à nos expériences et qu'il est impossible de ne pas penser au développement de l'une sans l'autre.

Quels sont les types d'archétypes?

En étudiant l'inconscient collectif, Jung a pu cartographier douze types d'archétypes.

Chacun d'eux a ses propres caractéristiques, principes et motivations.

Selon le psychologue, chaque être humain devrait faire partie de l'un de ces profils, ayant un seul archétype comme principal.

Allons-nous les rejoindre?

Une partie de cet archétype est composée de personnes qui croient que le monde peut être un meilleur endroit, sans intérêts mesquins, où l'un aide l'autre, où les différences sont respectées et où chacun peut être heureux à sa manière.

Les personnes innocentes ne voient généralement pas le mal chez les autres.

Pour eux, tout le monde est bon jusqu'à preuve du contraire.

Il n'aime pas être coincé avec quoi que ce soit, ni personne.

Votre devise est la liberté avant tout.

Les explorateurs sont toujours à la recherche de nouvelles aventures et ne supportent pas l'ennui.

Si vous voulez voir cet archétype contredit, assurez-vous qu'il a une routine affinée.

Voyager et découvrir différents endroits font partie de vos passe-temps favoris.

Ce sont ceux qui valorisent le savoir, cherchent à se développer par l'étude, la recherche, l'échange d'informations et l'autoréflexion.

Les sages sont généralement détaillés, méthodiques et croient que tôt ou tard la vérité éclatera.

S'ils avaient le temps, ils liraient tous les livres du monde et suivraient autant de cours universitaires que possible.

Il comprend des personnes qui ne mesurent pas les efforts déployés pour atteindre leurs objectifs, comme ils le font dans les contes de fées.

Cependant, contrairement aux contes pour enfants, les héros ne sont pas si soucieux de retrouver une jeune fille, sachant que le bonheur est en eux.

Ils croient qu'avec des compétences comme la volonté, le courage et l'application, tout est possible.

Ce sont des personnes au profil rebelle, qui aiment briser les règles imposées par les conventions.

Les hors-la-loi sont généralement nécessiteux et ont besoin d'attention.

De plus, ils suivent leur propre brochure sur le bien et le mal.

Parce qu'ils sont insatisfaits de la réalité actuelle, ils croient qu'ils peuvent changer le monde et sont prêts à le faire.

Cet archétype représente ceux qui mélangent une série de connaissances de différents domaines pour expliquer certains phénomènes.

Dans son pot de potions se trouvent des étincelles de religion, de technologie, de science et, bien sûr, de magie.

D'une certaine manière, ils sont très proches des sages, mais leur principale différence est qu'ils croient non seulement aux concepts tangibles, mais aussi à l'inexplicable.

Il n'a pas de grandes ambitions et parfois même se tait sur ses opinions pour ne pas être exclu d'un groupe.

Il a une capacité incroyable à s'adapter aux différentes réalités afin de se présenter sous son meilleur jour aux yeux des autres.

Sa plus grande peur est de découvrir l'inévitable : que personne ne soit pareil à quelqu'un d'autre et que la beauté réside précisément dans les différences.

Comme le personnage royal, il vit d'humour et fait rire les autres.

C'est pourquoi vous ne prenez pas la vie au sérieux.

Privilégier le présent et essayer d'en profiter au maximum, sans se soucier de l'avis des autres sur le mode de vie qu'il mène.

Les bouffons de cour ne font pas de plans à moyen et à long terme.

Ils croient au destin et que la joie triomphe de tout.

Cet archétype valorise les relations interpersonnelles.

Les amis, la famille et le partenaire sont tout pour les amoureux.

Tout est vécu avec une grande intensité et implication de leur part.

La plus grande peur de ces amoureux est d'être seul et de ne pas avoir l'amour correspondant.

D'une certaine manière, l'archétype nous rappelle beaucoup de gens ordinaires lorsqu'il s'agit de reléguer le bonheur aux autres et de se soucier davantage des opinions des autres.

Innovation et créativité sont les maîtres mots de cet archétype.

Les créateurs ont des penchants artistiques et ont généralement l'esprit agité.

Ainsi, ils se rapprochent, d'une certaine manière, des explorateurs.

La reconnaissance de leurs réalisations est également importante pour eux.

Un autre des intérêts de ce profil est la technologie : tout ce qui est le plus moderne attire l'attention.

Femme au foyer

L'analogie avec la figure politique n'est pas fortuite.

Les leaders aiment le pouvoir et contrôlent les situations.

Ce sont généralement de bons leaders, mais tout dépend de la manière dont ils exercent leur influence.

Le secret est de ne pas confondre autorité et autoritarisme.

Il aime aider les autres et a l'empathie comme principale compétence comportementale.

Parfois, une attention excessive aux problèmes des autres peut nuire à ceux qui aident, car ils finissent par oublier qu'ils ont aussi besoin de soins.

Les archétypes en publicité : comment sont-ils appliqués?

Si l'on s'arrête pour réfléchir, les archétypes définis par Jung peuvent servir de base au profilage des consommateurs.

C'est plus ou moins ce que Margaret Mark et Carol S. Pearson ont fait dans leur livre "Le héros et le hors-la-loi", lorsqu'ils ont lié les douze archétypes jungiens à des produits et des marques susceptibles d'intéresser ces publics.

Nike, par exemple, correspond aux idéaux des héros, puisqu'il est l'un des principaux sponsors des sportifs.

Les hors-la-loi ne s'intéressent qu'à Harley-Davidson, la célèbre marque de motos.

Après tout, pouvez-vous penser à un stéréotype de rébellion plus clair qu'un motard barbu, poilu, portant une veste en cuir et des lunettes de soleil tatouées ?

La polémique sur l'utilisation des messages subliminaux

Comme nous l'avons vu, les archétypes sont des représentations qui font partie de l'inconscient collectif.

En d'autres termes, ils sont dans notre esprit sans que nous sachions comment ils sont arrivés là.

C'est un peu comme les messages subliminaux de certaines publicités, par exemple.

Une marque laisse certaines informations cachées dans un message publicitaire et le consommateur, sans s'en rendre compte, finit par faire une sorte d'association positive avec le produit, ce qui l'incite à acheter.

Le grand danger réside dans la confusion des valeurs : la persuasion peut se transformer en manipulation.

Comme vous le savez, il y a quelque temps, tout type de publicité pour les marques de cigarettes était interdit.

Mais Marlboro a essayé de s'éloigner de cette détermination et a imprimé son logo de manière créative sur la boîte de la principale équipe de Formule 1, Ferrari.

Ce qui n'était apparemment qu'un code-barres géant aux couleurs rouge, blanc et noir (comme la compagnie de tabac), est devenu le symbole de Marlboro lorsque les voitures rapides de l'équipe italienne ont atteint des centaines de kilomètres à la fois.

Le pouvoir de persuasion des archétypes

Tant que tout est du domaine de la persuasion, pas de problème.

C'est souvent le cas avec les archétypes, qui peuvent être d'excellents outils pour convaincre quelqu'un d'acheter un certain produit.

Stimulus sutis, grands impacts

Quand vous pensez à la marque Apple, la marque à la pomme, quelle est la première chose qui vous vient à l'esprit ? Innovation?

Oui, c'est un archétype possible.

Et si nous disions que le simple fait de regarder le logo de l'entreprise technologique pendant une courte période peut vous donner des idées plus créatives ?

Une étude menée par l'Université Duke, au Canada, a révélé qu'une exposition de 30 millisecondes de la marque Apple incitait les gens à sortir des sentiers battus que ceux qui voyaient le logo IBM.

Mais pourquoi les archétypes sont-ils si efficaces pour générer de l'action ?

La justification de l'étude que nous venons de citer est que lorsque nous sommes exposés à certains archétypes, notre corps produit des hormones qui génèrent des émotions que nous ne pouvons pas contrôler.

Ce n'est pas un hasard et ce stimulus doit être répété plusieurs fois.

Autre point important : un archétype ne déclenchera pas toujours un stimulus positif chez quelqu'un. Cela peut également entraîner des émotions négatives.

C'est pourquoi il faut être prudent lors de l'utilisation de ces modèles dans des publicités, par exemple.

Il y a plusieurs choses que vous devez considérer avant de décider de l'option idéale, le tout afin de ne pas envoyer le mauvais message à votre public.

Les archétypes et leur rôle dans la satisfaction des besoins humains

Jusqu'à présent, il a été possible de comprendre comment les archétypes sont plus présents dans nos vies que nous ne l'imaginons.

Ils représentent même nos besoins les plus urgents.

Par exemple, si vous manquez de sécurité, la tendance est de rechercher des produits qui assurent votre priorité momentanée.

Cependant, trop de sécurité peut conduire à l'ennui.

Donc, en réponse à cet accommodement potentiel, nous examinons de nouveaux défis pour essayer d'équilibrer les choses.

En effet, le plus grand besoin humain qui existe est la recherche de l'équilibre.

Ce que nous essayons de dire, c'est que l'archétype représente la motivation qui pousse les gens à acheter ce qui résout leurs problèmes les plus urgents.

Certains des besoins humains les plus courants sont les suivants :

Besoin de sécurité X envie de défis

Aujourd'hui, le besoin de sécurité est de plus en plus latent.

Après tout, l'exposition à la violence et aux changements constants crée un sentiment d'insécurité, même à différents niveaux.

En ce sens, les archétypes Souverain, Créateur et Utile sont des modèles intéressants pour les marques qui veulent transmettre stabilité et ordre aux gens.

Connexion avec d'autres êtres humains x sens

L'apparence est également très importante de nos jours.

Certaines personnes sont plus soucieuses de regarder que d'être.

C'est parce que nous voulons avoir un impact sur les autres.

Si vous souhaitez aider vos consommateurs à se connecter avec plus de personnes, il peut être intéressant d'investir dans les archétypes Jester, Lover et Common Face.

Croissance et évolution X aider les autres

D'un autre côté, il y a ceux qui ne veulent pas avoir d'impact sur les autres, mais veulent plutôt changer le monde, en recherchant la croissance et l'évolution.

Les marques qui souhaitent correspondre à ce profil doivent prêter attention aux archétypes mage, héros et hors-la-loi.

Ce sont d'excellents exemples de ceux qui veulent transformer la réalité actuelle.

Indépendance X sentiment d'appartenance

Contrairement au bouffon, à l'amant et au gars normal, il y a ceux qui recherchent l'indépendance et ne se soucient pas tellement du sentiment d'appartenance.

Vendre à ce public suggère d'investir dans les archétypes Wise, Innocent et Explorer, qui sont des profils de personnalité plus forts.

Conclusion.

Recommended For You

About the Author: Roben

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *